Paroles                                                                                  

Je te dis oui

« Si je renonçais à te dire oui, Seigneur
Je me replierais dans mes craintes et ma peur
Si je refusais, d’aller où tu conduis
Mon cœur saurait qu’il désobéit
Comme Jonas qui a fui
Qui dans le noir se convertit
Je veux laisser là mes doutes et mes soucis

Et je dis oui, oui
Je te donne tout ce que je suis
Et je te dis oui
L’entends-tu, Seigneur ?
Je t’offre ma vie et mon cœur

Refuser le projet que tu as pour moi
Serait tourner le dos à tout ce que je crois
Car en toi je trouve mon bonheur et ma joie
Apprends-moi, Seigneur, la confiance et la foi
Comme Marie, humble servante
Qui accepta libre et confiante
Qui se donna fidèle et aimante

Je te dis oui…

Ton Eglise, Seigneur, est comme ma famille
Ton peuple de fidèles parfois penche et vacille
Mais je sais que par elle tu te tiens parmi nous
C’est toi qui nous relèves et nous remets debout
Comme l’infirme guéri et pardonné
Qui s’en va la civière sur l’épaule posée
Peuple de baptisés, soit confiant et fidèle
Choisis la vérité, elle vient droit du ciel

Et je dis oui…

 

Pourquoi ?

Par Rachel Jeanmonod

Vivre un discernement, c’est se donner du temps pour chercher au fond de soi ce qui nous anime. C’est se faire accompagner pour trouver au plus profond de son cœur la meilleure façon de suivre le Christ malgré les doutes, les craintes, les incertitudes… Discerner, c’est demander à l’Esprit Saint de nous éclairer, de nous inspirer, de nous guider… c’est aussi accepter de se laisser conduire, d’aller là où le Seigneur nous attend et pas forcément là où l’on se sent en sécurité. S’engager professionnellement dans la pastorale, c’est se donner au grand complet. C’est un engagement de toute sa personne pour servir le Christ.

S’engager dans l’Eglise demande de faire entièrement confiance à Jésus, de renoncer à ce qui nous empêche d’avancer. Alors la force et le courage nous sont donnés, comme un cadeau, par notre Dieu immensément bon. Soudain tout s’apaise et c’est là que vient la vraie joie de l’engagement. Quand tout s’éclaire et devient évident, il n’y a plus aucune raison d’hésiter. L’amour de Dieu nous soulève et nous donne des ailes.

Le chant qui va suivre est un « oui » du cœur, un « Oui Seigneur, j’accepte d’aller là où tu m’attends. » Merci mon Dieu de nous en donner la force !