Lully – Bollion – Châtillon

Nous sommes heureux de vous accueillir dans notre église de LULLY qui contient des éléments très anciens; un petit sanctuaire carolingien s’y trouvait déjà au 8e siècle.

Saint Léger est le patron de notre église. Il était évêque d’Autun, en proie à la vindicte d’un prince mérovingien qui venait assiéger la ville avec ses troupes. Pour sauver la population de la famine, il se rendit et subit le martyr.

On apprend qu’en 1011, le lieu de culte établi à Lully fut « rendu » au monastère de Romainmôtier. On ne sait rien d’une première appartenance à ce monastère. Ce qui est sûr, c’est que Romainmôtier assuma la desservance du lieu en y plaçant des prêtres. Il existe encore une ouverture dans le chœur de l’église, appelée « oculus », permettant à la lumière du soleil levant – symbole du Christ ressuscité – d’éclairer l’intérieur de l’église au moment de l’office matinal des moines.

Au Moyen-Age toujours, se trouvait près de Bollion une léproserie. Un vitrail de l’église de Lully représente de manière moderne un lépreux à l’endroit où on leur permettait d’assister aux offices, tout en se tenant à l’extérieur de l’édifice.

Au 16e siècle, comme plus aucun prêtre ne résidait sur place, la communauté monastique de Romainmôtier disparaissant dans la tourmente de la Réforme, ce sont des membres du clergé d’Estavayer qui se déplaçaient pour venir célébrer. L’absence d’un prêtre sur place va prétériter la vie pastorale et il faudra attendre 1860 pour que Mgr Marilley érige à nouveau Lully en paroisse. Cette refondation est due pour beaucoup à l’habileté et la persévérance de l’Abbé Joseph Carrard qui trouvera les moyens de construire une cure et une école.

A Signaler aussi l’oratoire de Notre-Dame des Mâs à Bollion. Cet oratoire se situe dans la forêt; le lieu-dit a donné le nom à ce lieu de prière et de célébration. Si la météo le permet, le 15 août, on y célèbre la messe solennelle de l’Assomption. De plus, de l’Ascension à l’Assomption, on y dit la messe de semaine en plein air, chaque mercredi à 17h30.

Cet oratoire a été inauguré le 15 août 1949, sur l’initiative du conseil de paroisse de l’époque et par l’opportunité d’un don de terrain. Autrefois, la niche de cet oratoire contenait un tableau représentant Marie portant de ses bras Jésus au-dessus de sa tête. En 1960, on ajoute un avant-toit et on remplace le tableau de Marie « aux bras nus » par une statue en bois plus classique.

L’oratoire de Notre-Dame des Vernes, le long du ruisseau des Moulins à la route de Châtillon, existait déjà avant les années 1900.

Répondant/e pastoral/e de la communauté et représentant/e de l’équipe pastorale

 

 

Prêtre référent pour la communauté

 

Conseiller de paroisse représentant la communauté

 

Conseil de communauté

 

Communion à domicile

 

Réservation de l’église

 

Responsable pour les veillées de prières pour les défunts

 

Responsable des lecteurs-lectrices

 

Responsable pour la pastorale des baptêmes

 

Responsable des servants de messe

 

Sacristain / sacristine

 

Chœur-mixte

 

Concierge

 

Visites aux personnes âgées

 

Fanfare

 

Responsable du chauffage